Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Quand tu étais petite fille, j’ai joué avec toi

Jésus à Natuzza Evolo

Natuzza Evolo est perçue comme une grande mystique de notre temps. De Paravati, hameau de la commune de Mileto, province de Vibo Valentia, son nom a fait le tour du monde.Ses charismes sont multiples: de la bilocation aux stigmates, des extases — où à travers elle, les défunts parlaient avec leur voix — aux extraordinaires conversations avec les anges gardiens et avec les âmes du purgatoire…

Une petite fille
 avec des yeux différents

Les apparitions de la Madone et de Jésus commencèrent dès sa petite enfance. Elle commença à voir la Vierge Marie à seulement 5 ans, sans même savoir qui était la Madone. Cette «fille brune et très belle» commença à se manifester à Natuzza en paraissant à l’improviste. Quand elle eut huit ans, ces apparitions augmentèrent progressivement, devenant très fréquentes et normales, au point d’induire Natuzza à penser que tous pouvaient voir la Madone.
Dans la même période, quand Natuzza s’occupait de ses frères plus petits, Dominico et Antonio, elle commença à voir presque chaque jour l’après midi, un très beau petit enfant qui, s’approchant, se mit à jouer avec eux au jet de noisettes. Après être resté un peu en leur compagnie, il s’éloigna en saluant d’un signe de la main. Cette présence, pour Natuzza qui était encore une petite fille, mais qui devait de toute façon s’occuper de ses frères plus petits, était réconfortante et lui donnait un sentiment de sécurité. Natuzza, en elle-même, supposait que ce bel enfant pouvait être Jésus, mais elle n’en avait jamais eu la certitude, elle l’espérait, mais croyant que ce soit un trop grand don pour elle, elle cessa d’y penser et n’en parla à personne.

Une confirmation 
inattendue

C’est seulement bien plus tard, environ soixante dix ans plus tard, qu’elle eut cette confirmation qu’elle avait toujours cherchée. Jésus lui-même, durant le carême, lui donna un message transcrit de sa fille Anna Maria, confirmant que le compagnon de jeu, c’était vraiment lui: «Quand tu étais petite fille, j’ai joué avec toi comme si j’étais un papa de la terre…» C’est seulement après cette confirmation et pour donner une signification à cette parole, que Natuzza révéla à sa fille la présence de ce très beau bambin qui jouait avec eux au jet de noisettes.

Une présence
 extraordinaire

La présence de Jésus et de la Madone depuis cet âge, guida Natuzza vers la connaissance des manifestations divines, du surnaturel, de ce qui n’est pas de ce monde.
Mais parfois, le Ciel se révèle à des personnes humbles pour manifester sa Toute-Puissance.
Les phénomènes mystiques de Natuzza ne sont pas facilement compréhensibles, sinon dans leur extériorité. Pénétrer le mystère de Dieu et chercher la vérité est un don accordé à peu d’élus. Ce qui se passe dans l’âme d’une petite fille qui vit Jésus jouer avec elle au jeu des noisettes ne peut être connu, nous pouvons seulement en connaître et apprécier le fruit.

La vraie humilité

A travers la vie de Natuzza, nous pouvons apprendre beaucoup de choses pour la casuistique et la phénoménologie extrêmement vaste des événements surnaturels qui nous induisent à comprendre combien Dieu est proche de chacun, d’une façon particulière avec les humbles et les plus petits. Natuzza a été exaltée par le Seigneur justement pour sa grande humilité, pour s’être toujours humiliée devant tous, se considérant toujours la dernière de ce monde, et se définissant comme «un ver de terre». La parole de Jésus: «En effet, quiconque s’élève sera abaissé; et qui s’abaisse sera élevé.» (Lc 14,11) est toujours actuelle. La Parole de Dieu ne disparaît pas, ne s’éloigne pas de l’homme, ne perd pas de force, elle est éternelle, parce qu’elle appartient au Seigneur. (Mt 24,35) Natuzza a toujours été un exemple d’humilité et d’amour et le Seigneur à travers elle, a montré à tous combien il porte en son cœur ceux qui ne s’exaltent pas et qui se confient à sa volonté.

Fernando Conidi,
 Segno N° 367, p. 5.

La voie libre pour la cause de béatification
Dimanche 11 novembre 2018, Mgr Luigi Renzo, évêque de Mileto, durant l’homélie, a annoncé devant un millier de fidèles rassemblés à la Villa de la Joie, à Paravati di Mileto, que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi avait ouvert la voie pour de la cause de béatification de Natuzza Evolo.
Une grande nouvelle attendue, une confirmation de la fidélité, de l’obéissance et de l’amour de Natuzza pour l’Eglise du Christ.

Mots-clés