Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Consécration au Sacré-Cœur de Jésus

Ô Jésus, nous savons que tu es doux, que tu as donné ton Cœur pour nous et que tu as été couronné d’épines par nos péchés.
Nous le savons, tu nous supplies constamment de ne pas courir à notre perte. Jésus, souviens-toi de nous quand nous tombons dans le péché.
Par l’intercession de ton Cœur très saint, fais que nous nous aimions les uns les autres. Fais que disparaisse la haine entre les hommes. Montre-nous ton amour. Nous t’aimons tous, et nous désirons que ton Cœur de Bon Pasteur nous protège du péché. Entre en chacun de nos cœurs, Jésus!
Frappe, frappe à la porte de notre cœur; sois patient et persévérant avec nous. Notre cœur est fermé parce que nous n’avons pas encore compris ton amour. Frappe sans relâche, ô bon Jésus, et fais que notre cœur s’ouvre à toi, surtout lorsque nous nous rappelons ta Passion endurée pour nous. Amen.

Consécration au Cœur Immaculé de Marie
Ô Cœur immaculé de Marie, débordant de bonté, montre-nous ton amour. Que l’amour de ton Cœur enflammé, ô Marie, se répande sur tous les humains. Nous t’aimons immensément; imprime en notre cœur un véritable amour désireux de toi.
Ô Marie, modèle de douceur et d’humi­lité, souviens-toi de nous quand nous sommes dans le péché. Tu le sais, nous sommes tous pécheurs. Par ton Cœur de Mère pur et saint, guéris-nous de tous les maux qui affectent l’âme.
Rends-nous capables de toujours voir la bonté de ton Cœur maternel, pour qu’ainsi nous nous convertissions grâce à l’ardeur de ton Cœur. Amen.
Prières données par la Sainte Vierge à Jelena Vasilij, 
à Medjugorje, le 28 novembre 1983

https://www.parvis.ch/fr/images-prieres-priants/prieres-et-louanges-au-s...

Les poésies-prières sur la liturgie du dimanche par Franck Widro:
Le Christ, moi et ton Je (sur jean 10, 11-18)
Jésus m’ouvre à être envers mon entourage un bon pasteur,
à me soucier d’eux, à satisfaire les appels de ma femme ;
connaître un proche, son nom, m’invite à l’aimer en serviteur,
à l’accoucher au cœur de Dieu, à son vrai Je, en sage-femme.