Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Les bienfaits du clou de girofle et de l’ail

Parvis Santé: Corps - Cœur - Esprit

Le clou de girofle en cuisine possède beaucoup de vertus. Comme épice, il doit son arôme à l’eugénol qu’il contient à forte concentration et parfume les plats avec sa forte saveur. On l’utilise pour les viandes, les ragoûts ou les bouillons mais aussi avec les thés et infusions en général. Il va de pair avec la cannelle en cuisine.
Le clou de girofle a de nombreux bienfaits thérapeutiques. C’est le même eugénol qui les lui confère. Il remédie à certaines maladies, malaises ou maux. C’est un anesthésiant local et un antidépressif du système nerveux central. Il a aussi des propriétés antiseptiques, antibactériennes, antiparasitaires (gale) antifongiques et antispasmodiques. C’est un très puissant anti-septique et c’est aussi un excellent anti-inflammatoire car il inhibe puissamment l’agrégation plaquettaire. C’est un tonique gastro-intestinal et utérin et antinévralgique.
Le clou de girofle traite le mal de dents, des gencives et de la mauvaise haleine. Il lutte contre la mauvaise haleine en éliminant les bactéries présentes et prévient les infections dentaires. Il combat les douleurs dentaires et gingivales par ses propriétés analgésiques et anesthésiques locales. On peut même faire des bains de bouche avec 2 gouttes d’huile essentielle de clou de girofle dans une tisane de sauge.
Le clou de girofle agit contre les maux d’estomac et les troubles digestifs. C’est un tonique gastro-intestinal et les infusions de clou de girofle luttent contre les douleurs stomacales mais aussi contre les diarrhées, les nausées et les vomissements. Par ses effets anti-inflammatoires, il est efficace contre les gastrites. Antibactérien, le clou de girofle combat efficacement les mauvaises bactéries intestinales comme l’helicobacter pylori. Une infusion de clou de girofle aide toujours à mieux digérer.
Le clou de girofle redonne vie aux cheveux rêches et abîmés. Faire une solution d’huile d’olive dans laquelle on fait macérer une poignée de clous de girofle. Cette solution s’utilise 25 à 30 minutes avant de se laver les cheveux.
Le clou de girofle traite le mal de gorge et les infections pulmonaires. L’infusion de clou de girofle combat les rhumes, les angines et les grippes et soulage les gorges irritées. Antiseptique et antispasmodique et associé au thym et au plantain, il combat efficacement les infections pulmonaires.
Le clou de girofle traite aussi les inflammations des os et des articulations. Quand une inflammation osseuse ou articulaire apparaît, le corps augmente la fabrication des radicaux libres. Parallèlement, les inflammations ont des médiateurs nécessaires à leur développement appelés prostaglandines. Avec son eugénol, le clou de girofle a un double effet à ce niveau: il inhibe la fabrication des radicaux libres, mais aussi la métamorphose des acides gras nécessaires à la formation des prostaglandines. Avec ces deux actions-là, le clou de girofle arrête le développement de l’inflammation, la soulage et calme sa douleur.
Le clou de girofle atténue les spasmes, les courbatures et les contractures musculaires. Les courbatures, les spasmes, les contractures musculaires ont les mêmes médiateurs que les inflammations: les prostaglandines. Le clou de girofle inhibe leur fabrication, il a alors une action antispasmodique sur les spasmes relatifs à la gastro-entérite, les coliques ou ceux provoqués par la chimiothérapie. Le clou de girofle macéré dans un peu d’huile de macadamia ou d’olive 24h peut être utilisé en massage et il soulage les contractures musculaires et les courbatures (douleurs articulaires et rhumatismales également)
Le clou de girofle prévient les infections urinaires. Antiseptique et antibactérien, le clou de girofle est très recommandé dans les cas des infections urinaires telles que les calculs rénaux ou les cystites. Il est bon que l’administration du remède soit double: par voie orale et cutanée.
Le clou de girofle est énergétique combattant fatigue et stimulant l’organisme et la mémoire. Très tonique, le clou de girofle combat la fatigue intellectuelle et physique. il stimule aussi la mémoire, l’organisme et l’immunité.
Le clou de girofle soigne les boutons, l’herpès et désinfecte les plaies. Antiseptique, le clou de girofle désinfecte puissamment toute plaie et favorise la cicatrisation. Il permet aussi de soigner les boutons et les herpès en application locale.
Le clou de girofle parfume les intérieurs et est anti-insectes. La pomme d’Ambre est une orange piquée d’une cinquantaine de clous de girofle. Elle permet de diffuser pendant plusieurs semaines une odeur d’orange mariée à l’arôme du clou de girofle. Cette odeur va éloigner les mites, les mouches et d’autres insectes. On peut mettre aussi quelques gouttes d’huile essentielle de clou de girofle dans un diffuseur d’arômes et on aura le même résultat mais il faut recommencer l’opération chaque jour pour avoir la même efficacité que la pomme d’Ambre.
Attention, une consommation abusive de clou de girofle ou d’huile essentielle de clou de girofle peut s’avérer toxique. Il vaut mieux respecter les quantités prescrites. Une consommation surélevée peut entraîner des perturbations gastriques et intestinales (diarrhées, nausées et vomissements) et même des troubles hépatiques chez certaines personnes.
Le clou de girofle et l’huile essentielle de girofle sont fortement déconseillés aux moins de 12 ans, aux femmes enceintes et allaitantes.
L’huile essentielle de clou de girofle est une huile dermo-caustique irritant la peau. Elle doit être utilisée avec précaution et est à éviter chez les sujets à peau sensible. On peut l’utiliser diluée dans un peu d’huile de macadamia ou d’amande douce. Sans avis médical, on ne doit jamais utiliser l’huile essentielle de girofle plus d’une semaine

L’ail est une épice aux vertus variées et très efficace comme anti-bactérien et antivirus. L’allicine qu’il contient, a des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques. Il limite les risques d’intoxication alimentaire en détruisant des bactéries comme escherichia coli, le staphylocoque doré et la salmonella enterica.
L’ail est un puissant antioxydant qui détruit les radicaux libres à l’origine du vieillissement prématuré et de nombreuses maladies.
C’est aussi un puissant anti-inflammatoire qui empêche les inflammations articulaires et osseuses.
Il réduit le mauvais cholestérol à long terme et améliore l’hyperlipidémie. Il améliore le HDL bon cholestérol et diminue le LDL le mauvais cholestérol.
Il diminue le risque de maladies cardiovasculaires en diminuant l’hypertension et la coagulation sanguine.
Par ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, il atténue les risques d’athérosclérose (mauvaise graisse sur les parois des vaisseaux sanguins) et d’infarctus du myocarde.
Il aurait un effet protecteur de nombreux cancers (vessie, prostate, sein, côlon et estomac) cet effet provient de ses composés soufrés (allicine, l’ajoène, le trisulfure d’allyle) qui lui donnent ce goût particulier.
Evitez l’ail en cas de grossesse, d’anémie, de porphyre (maladie neuro-viscérale), traitement anticoagulant.

Père François Zannini