Mon compte


Créer un compte

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Stella Maris a 50 ans !

En ce mois de mai, nous fêtons le cinquantième anniversaire de la revue Stella Maris. C’est un chiffre impressionnant pour toute la famille Stella Maris. Un demi-siècle à cheminer avec la Vierge Marie, saint Joseph, saint Michel archange et tous les anges et les saints du paradis pour conserver notre regard tourné vers l’Essentiel, le Sauveur, Dieu, celui sans lequel nous sommes perdus. Se savoir sous la protection de Dieu le Père, de Jésus et du Saint-Esprit nous rend plus forts et nous incite à témoigner de la présence de Dieu à nos côtés tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Remercions la Vierge Marie d’avoir protégé notre barque et de nous avoir guidés vers son Fils Jésus. Demandons à Marie de continuer à diriger notre apostolat pour la plus grande gloire de Dieu.

Nous formons 
une famille spirituelle

Merci à tous nos collaborateurs. La revue Stella Maris bénéficie de la collaboration d’excellents rédacteurs, traducteurs et correcteurs. Un service administratif interne, compétent et dévoué, assure le bon fonctionnement de nos activités. Merci aussi à tous les collaborateurs qui permettent à Stella Maris de paraître tous les mois. Tout est mis en œuvre pour satisfaire nos lectrices et lecteurs.

Merci à nos abonnés

Bien évidemment, un tout grand merci va à nos abonné(e)s, anciens et récents, pour l’intérêt qu’ils portent à notre mensuel et qui chaque année renouvellent leur abonnement. Un merci particulier à ceux qui souscrivent un abonnement de soutien, un abonnement donateur ou bienfaiteur et qui permettent à ceux qui ont moins de bénéficier d’un abonnement «budget» et de lire tous les mois Stella Maris.
Nous rappelons à tous que nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier notre mensuel. Pensez à abonner (abonnement découverte à –50%) proches ou amis pour leur faire découvrir les trésors du Ciel.

Les objectifs 
de Stella Maris

Pour rappel, voici les objectifs fixés en première page du numéro 1 par André Castella, fondateur des Editions du Parvis et de la revue Stella Maris en 1969:
«Cette nouvelle revue mensuelle est dédiée à la Vierge Marie…
Elle veut être une plate-forme d’information, un trait d’union pour tous ceux – et ils sont nombreux – qui propagent les paroles que le Ciel a données et donne encore en de nombreux endroits, sans engager la sainte Eglise dont elle approuve la prudence.
A la fin du XXe siècle matérialiste, elle veut contribuer au renouveau de la vraie dévotion mariale, dont les signes précurseurs sont évidents.
Elle fera connaître l’exemple des saints et les innombrables faits surnaturels qui ont accompagné leur vie terrestre…
Elle sera à l’écoute du Pape et se fera l’écho de ses enseignements.»
Je crois que’André Castella, mon père, décédé en 2010, a tenu ferme le cap des objectifs fixés dès le début. Mon frère Jean-Marie Castella et moi-même, à la direction des Editions du Parvis depuis plus de vingt-cinq ans, nous gardons la même ligne directrice contre vents et marées. Aujourd’hui, alors que les temps sont très difficiles pour la presse et la presse catholique en particulier, nous voulons continuer à prendre pour guide Marie qui nous conduit assurément vers son fils Jésus. Marie, c’est l’Etoile de la Mer (Stella Maris) qui ramène tous les chrétiens naviguant sur les océans dangereux du moment vers un havre de paix et de bonheur auprès de Dieu. Sans Elle, difficile de surfer sans risque dans un monde où les forces du mal sont déchaînées, où la bien-pensance tient lieu de code moral et où la morale, précisément, se confond avec la norme.
Stella Maris, tant que vous tous, lectrices et lecteurs, nous soutiendrez dans notre apostolat, ira de l’avant en vous présentant des reportages et articles de fond, des écrits du Pape, des vies de saints, modèles de vie chrétienne proposés par l’Eglise pour nous inciter à la sainteté au quotidien.
Nous avons toujours laissé de côté toute polémique, tout esprit de combat, très gourmand en énergie et peu productif. Notre but, hier, aujourd’hui et demain, est d’amener la famille Stella Maris à «gagner» son ciel, à cheminer vers Dieu avec la sérénité du chrétien qui sait où placer son espérance.

Stella Maris 
et les interventions du Ciel

La famille Stella Maris, née des apparitions de Notre-Dame des Roses à San Damiano, a accueilli des lectrices et lecteurs venant d’autres horizons, d’autres apparitions, Medjugorje ou Montichiari, San Martino di Schio, Paratico ou Zaro, par exemple. Stella Maris se veut le porte-parole du Ciel. Mais, même si nous parlons de nombreuses interventions du Ciel, toutes font l’objet d’un examen approfondi et nous ne parlons que de celles pour lesquelles nous avons suffisamment d’informations et qui nous paraissent authentiques. On nous reproche parfois de ne pas parler de tel ou tel phénomène extraordinaire. Nous répondons toujours la même chose: nous n’avons pas la prétention de tout connaître, mais voulons absolument éviter de parler d’un fait qui pourrait être faux.

Cinquante ans d’existence et maintenant?

Stella Maris vit pour et à travers ses lecteurs. Elle entend ne pas dévier des objectifs définis dès le commencement:
Rester centré sur la Vierge Marie, Mère de l’Eglise qui nous a donné le Sauveur du monde.
Présenter les interventions du Ciel et les messages donnés.
Faire connaître l’exemple des saints présents et passés.
Chaque mois une page consacrée au Pape ou aux enseignements de l’Eglise.
Elle poursuivra fidèlement ses objectifs avec enthousiasme en conservant sa liberté d’opinion. Stella Maris est une revue fondée et dirigée par des chrétiens laïcs, entourés d’auteurs prêtres, religieux ou religieuses et laïcs. Mais nous travaillons en Eglise avec le soutien de nombreux évêques (voir les préfaces de livres parus au Parvis) et prêtres, sous le regard attentif et bienveillant de notre évêque que nous avons rencontré longuement au cours d’un entretien fructueux.
Mais pour poursuivre notre but, nous comptons sur le soutien de toutes nos lectrices et de tous nos lecteurs. Stella Maris perd des abonnés depuis de nombreuses années malgré, nous en sommes certains, une qualité rédactionnelle constante et une présentation en nette amélioration (papier – illustrations – mise en pages). Cela tient, entre autres, à l’avènement d’Internet qui offre une quantité d’informations absolument gigantesque. La tâche d’une revue comme la nôtre, et d’autres aussi, c’est un travail de journalisme, de vérification, de tri et d’enquête qui apporte aux lecteurs la garantie d’une analyse sérieuse dans les faits rapportés. Ce n’est pas parce qu’une chose est publiée qu’elle est vraie. Si vous voulez des assurances de qualité d’information, seule la presse sérieuse peut vous les apporter.
Nos cinquante ans d’expérience et notre engagement actuel sont un gage de sûreté pour éviter les pièges du démon et rester sous la protection de la Vierge Marie et de Jésus en soutenant l’Eglise par nos prières. Nous encourageons celles et ceux qui ont saisi la force missionnaire de Stella Maris à participer activement à sa diffusion pour faire connaître partout dans le monde les appels de la Vierge Marie à ses chers enfants.
Ensemble, marchons vers demain dans la paix du cœur, sous la bénédiction du Seigneur, conduits par Marie, Etoile de la Mer (Stella Maris en latin).

Etienne et Jean-Marie Castella

Mots-clés