Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Priez pour mes fils de prédilection, priez pour le Saint-Père

Zaro - Ile d’Ischia - Italie

Message de la Madone de Zaro du 8 novembre 2018 donné à Simona
«Cela fait un moment que je viens parmi vous, mes chers enfants, je viens pour vous conduire au Seigneur, pour guider vos pas sur la voie tortueuse de la vie, pour vous prendre par la main et vous porter à Jésus. Mais vous, mes enfants, vous devez vous laissez guider, vous laisser prendre par la main et dans les moments les plus durs, vous laisser porter sur les bras, tout comme je faisais avec mon Jésus quand il était petit.
Mes enfants bien-aimés, je viens encore une fois vous demander la prière, la prière pour mon Eglise bien-aimée, le mal l’entoure, la frappe de toutes parts, la piège, il est entré en elle.
Priez mes enfants, pour mes fils de prédilection, priez pour le Saint-Père, afin qu’il ait une foi forte et que son pied ne vacille pas.
Je viens parmi vous pour vous demander de prier, de prier avec le cœur, d’apprendre à reconnaître le visage de mon Fils dans les yeux de vos frères et de leur faire ce que vous Lui feriez, de vous aimer les uns les autres, comme mon Fils et moi nous vous aimons.
Mes enfants bien-aimés, pourquoi fermez-vous vos cœurs et refusez-vous l’amour de Dieu?
Mes enfants, aimer Dieu ne veut pas dire être en dehors de ce monde, mais l’aimer de tout son cœur, de tout son esprit, de toute son âme, en lui montrant votre amour.
Mes enfants, ne vous éloignez pas de mon Cœur immaculé. Je vous aime, mes enfants, je vous aime.
Maintenant, je vous donne ma sainte bénédiction.
Merci d’être accourus à moi.»

Beaucoup d’entre vous blessent mon Cœur…

Message de la Madone de Zaro du 8 novembre 2018 donné à Angela
«Chers enfants, merci qu’aussi ce soir vous avez répondu à mon appel en accourant dans mon bois béni.
Mes enfants, je vous aime, je vous aime immensément… si seulement vous saviez combien je vous aime, vous feriez d’avantage pour ne pas me faire souffrir. Au contraire, beaucoup d’entre vous blessent mon Cœur par leurs comportements.
Mes enfants bien-aimés, encore une fois, je viens vous inciter à la prière, prière pour mon Eglise bien-aimée, prière pour mes fils de prédilection qui tant de fois par leur comportement éloignent d’autres de la vérité et du vrai magistère de l’Eglise.
Petits enfants, le jugement appartient à Dieu seul, mais je comprends bien, comme Mère, qu’en voyant de tels comportements vous vous sentiez désemparés et perdiez la droite voie. Je vous prie de m’écouter, priez pour eux et ne jugez pas, priez pour leurs fragilités et pour tout ce qui vous fait souffrir, priez pour qu’ils retrouvent la route perdue et puissent faire resplendir à nouveau sur leur visage celui de mon Fils Jésus.
Mes enfants, priez aussi beaucoup pour votre Eglise locale, priez pour votre évêque, pour vos pasteurs, priez et faites silence. Pliez vos genoux et mettez-vous à l’écoute de la voix de Dieu. Laissez le jugement aux autres, ne prenez pas part à ce qui n’est pas de votre ressort.
Mes enfants, ce soir encore je viens vous dire avec une grande douleur que la terre tremblera encore. Particulièrement le centre de l’Italie. Je ne veux pas vous effrayer avec cela, je vous suis proche et vous protégerai toujours. Je suis votre Maman. N’ayez pas peur du mal, je vous consolerai et je serai près de vous chaque fois que vous m’invoquerez. J’essuierai chacune de vos larmes et je rassasierai toutes vos faims et soifs, qu’elles soient matérielles ou spirituelles. Je n’abandonne pas mes enfants, ayez confiance.»
Puis la Maman a prié longtemps sur les personnes présentes et à la fin, elle a béni tout le monde.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

L’amour de Dieu pour chacun de vous est grand!

Message de la Madone de Zaro du 12 novembre 2018 donné à Simona.
«Mes enfants, j’arrive au milieu de vous pour vous dire encore une fois comme il est grand l’amour de Dieu pour chacun de vous. Mes enfants, il vous aime d’un amour immense, il n’y a pas de péché qu’il ne soit prompt à pardonner, il s’est fait petit parmi les petits, pauvre parmi les pauvres, humble et doux, il est venu parmi vous pour vous porter tous avec lui. Il s’est fait pain pour pouvoir vous nourrir, pour entrer dans votre vie en silence, sans violence, avec un amour infini, il a accepté la mort, la mort de la croix, pour que vous ayez le salut, il est monté vers le Père pour vous préparer une place, prêt à vous accueillir. Mais, malgré cet amour infini, vous, mes enfants, vous ne comprenez pas encore et vous continuez à faire souffrir mon bien-aimé Jésus par vos comportements, par votre indifférence, par vos manquements.
Mes enfants, il vous aime!
Mes enfants, je vous aime, si seulement vous compreniez cela.
Mes enfants, priez, priez, des temps durs attendent le monde, (tandis que Maman disait cela, j’ai vu des scènes de guerre et de destruction) et tout cela, mes enfants, arrivera, mais il ne vous appartient pas de savoir quand. Votre tâche, c’est de prier, prier, afin que tout cela soit soulagé et adouci.
Mes enfants tant aimés, priez, priez pour ceux qui ne prient pas, pour ceux qui sont loin de mon Cœur immaculé, priez pour ceux qui cherchent la paix sur de fausses routes, priez pour ceux qui se trompent en aimant le mal. Priez, mes enfants, priez.
Maintenant, je vous donne ma sainte bénédiction. Merci d’être accourus à moi.»

Mots-clés