Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Père Marie-Antoine, l’Apôtre de Lourdes

Un livre du P. Jean-Marcel Rossini, capucin, appartenant à la nouvelle Fraternité de Lourdes.
Il a trouvé cet aîné dont il est séparé par plus d’un siècle, sur sa route de capucin d’aujourd’hui. C’est sur ses pas, qu’avec quatre autres frères, il est venu fonder le couvent dont le missionnaire avait rêvé. «Ce rêve ne se réalisa pas de son vivant, avait-il expliqué dans Parole et Prière de décembre, à cause des expulsions des religieux de France en 1880.» Un don important lui avait été fait alors en vue de cette fondation très attendue.
Le P. Jean-Marcel possède une bonne connaissance du P. Marie-Antoine, sa vie, ses œuvres, et partage dans la cité mariale une expérience communautaire et un apostolat comme chapelain, largement inspiré par son aîné, c’est-à-dire dans la plus pure tradition franciscaine.
«Le Père Marie-Antoine semble être le confident de la Sainte Vierge, l’ouvrier de ses miséricordes. Il prie avec tant de ferveur devant le rocher béni que beaucoup seront convaincus qu’il y voit Marie, comme Bernadette autrefois. Avec une confiance incroyable, des pèlerins du monde entier vont recourir à lui pour forcer la main, en quelque sorte, à la bonne Mère. Toujours prêt à prier et à faire prier, il est à l’origine de la liturgie populaire de Lourdes: procession aux flambeaux, procession du Saint-Sacrement, prière nocturne, procession des malades. Aussi Lourdes lui apportera alors cette renommée à travers le monde accouru, sur un signe de la petite Bernadette, au pied de l’Immaculée qui lui sourit.»
Ce livret a pour objet de faire connaître au plus grand nombre ce capucin hors norme qui écrit de son couvent de Toulouse, pour le Nouvel An, des lettres d’amour à sa Mère, Marie de Lourdes, et qui, le reste du temps chante ses gloires aux foules qu’il entraîne au Rocher de Massabielle lors de missions à travers la France qu’il prêche durant cinquante ans à un rythme étonnant. Il a connu Bernadette avant la fin des  apparitions, lui a donné la communion.

Le Père Jean-Marcel Rossini

Familier des Lourdais comme des pèlerins, il est le confesseur recherché qui lit dans les âmes et y apporte la paix.
Ce livret par le raccourci qu’il constitue, témoigne de façon saisissante dans sa sobriété, de la place et du rôle du P. Marie-Antoine de Lavaur qu’on appelait «le Saint de Toulouse», dans les tout débuts de Lourdes et durant quarante ans. Au moment clé où la Vierge Marie vient avec force, la force d’un surnaturel s’imposant à tous par sa réalité, clamer son Immaculée Conception (proclamée par Pie IX de sa seule autorité quatre ans plus tôt) et montrer le chemin d’une dévotion mariale qui, seule, pourra sauver le monde en perte de repères, parce que en perte de Dieu. Marie est l’ultime et puissante dispensatrice de ses miséricordes. C’est à Lourdes qu’elle est venue le proclamer, ne cessant en France d’abord, à Fatima et dans le monde, par ses apparitions, de montrer qu’elle ne lâcherait rien, ni personne.

Jacqueline Baylé

Mots-clés