Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Catalogue de Noël

Dieu se donne en abondance à celui qui aime

Françoise - «Messages de conversions des cœurs»

«Mes agneaux qui se rassemblent pour prier, louer, chanter, adorer, doivent être unis par le cœur les uns aux autres.
Vous ne priez alors pas individuellement mais tous ensemble, afin que Dieu votre Père reçoive votre amour comme d’un seul cœur.
Alors, votre prière sera puissante, car Dieu regardera votre cœur qui partage avec ses frères, pour lui, afin que chacun donne son cœur avec ses nuances: cet ensemble de cœurs et de nuances sera un bouquet parfumé pour votre Dieu trois fois Saint, car vous serez unis par l’amour, pour l’Amour.
Aimez-vous les uns les autres, lorsque vous vous rassemblez: apprenez à goûter ma Présence dans vos frères pendant la prière communautaire: soyez "un", sous mon regard. Car si vous ne partagez pas votre cœur, vous élevant ainsi au-dessus de vos limites, de votre "moi", vous n’entrerez pas dans ce bouquet que je désire former.
Apprenez à prier ensemble et non pas pour vous-mêmes. Laissez-vous conduire par l’Esprit Saint, afin que votre prière communautaire ne soit pas un ensemble de prières individuelles mais une prière pleine du véritable amour.
La prière que je vous demande pour votre pays, votre région, sera exaucée si vous-mêmes répondez à mon appel à l’Amour dans vos cœurs. Pourquoi votre pays a-t-il si mal? Parce qu’il a refusé l’Amour et la Vérité, préférant le mal sous toutes ses formes: orgueil, égoïsme, impureté…
Si vous-mêmes, unis par la prière et l’amour, vous vous mettez en route dans votre cœur pour combattre tout ce qui est contraire à l’Amour, vous serez exaucés: l’Amour terrassera le mal.
Apprenez à partager votre cœur, à donner de vous-mêmes, à offrir votre amour, votre attention, votre écoute; apprenez à vous oublier pour vous tourner vers vos frères; apprenez à ignorer votre moi pour répondre à mon appel; apprenez à laisser le silence en vous, afin que mon Saint Esprit puisse descendre et vous éclairer, pour vous-mêmes et pour vos frères.
Votre vocation est de vous donner après avoir été nourris de mon Amour. Si l’Amour ne déborde pas sur vos frères, par le partage du cœur sous mon regard, vous ne grandirez pas ni ne vous convertirez véritablement.
Dieu se donne en abondance à celui qui aime. Celui qui n’aime pas, gardant pour lui ce qu’il reçoit, sera privé de ma Présence qui est un fleuve qui doit couler sans fin. Si l’homme met une barrière à ce fleuve d’amour, prétendant m’aimer et ne donnant pas son cœur à son tour, il se privera de ce fleuve d’Amour – qui est l’Esprit Saint.
Plus vous donnerez et plus Dieu vous comblera. Alors vous serez des âmes rayonnantes de ma sainte Présence et m’aiderez ainsi à sauver votre humanité. Que chacun accueille Marie dans son cœur, afin qu’elle le conduise sûrement vers la Vérité tout entière, vers l’Amour qui est don, qui est partage.
Que chacun m’ouvre son cœur entièrement, acceptant de se dessaisir de son «moi», et vous deviendrez un repos pour mon Cœur; alors, tous ensemble, réunis par la prière, vous serez une petite armée victorieuse sur le mal à l’œuvre dans votre pays. Je vous bénis, vous, mes petits.» (MC 13.12.06)

Jésus et saint Jean

 

 

Par votre union d’amour, je sauverai votre pays
Dans votre assemblée de prière, chacun doit s’oublier, oublier ses propres soucis, pour devenir une flamme à l’écoute de mon Cœur.
Déposez vos fardeaux dans les mains de Marie pour qu’elle me les confie, puis ne pensez qu’à vous consumer d’amour; le reste vous sera donné de surcroît et vos fardeaux seront allégés car je les porterai.
Aimez, dans la prière communautaire; comprenez que vos anges sont tous là pour vous conduire, dans la prière; et le Ciel se réjouit de vous voir accueillir l’Amour, que je Suis, en Jésus-Christ.
C’est par votre union d’amour consumant à mon Sacré Cœur, que je sauverai votre pays, le relevant et lui portant secours. Il doit y avoir en vous la soif de Dieu, sans cesse; car c’est cet amour qui me permet de vous renouveler entièrement, de vous élever, et de vous offrir à vos frères pour les aider.
Que chacun s’oublie, que chacun m’accueille. Si vous brûlez d’amour, l’Esprit Saint viendra en abondance, toujours plus, et vous serez comblés. Votre amour rachètera alors les péchés innombrables de votre pays dont le plus grand est le refus de Dieu. Alors, priez joyeusement; Dieu est là pour chacun d’entre vous et pour tous. Il fait de votre assemblée un bouquet merveilleux.» (MC 9/53 29.01.07)

Aimer c’est partager sans cesse
«Les âmes qui ne veulent pas aimer ne trouveront jamais la paix, car elles logent le démon qui tourmente.
Aimer commence par s’abaisser devant Dieu qui vous a créé pour l’Amour et le bonheur éternel. Mais comment connaîtriez-vous l’Amour de Dieu si vous ne voulez pas le reconnaître ni vous abaisser en vous reconnaissant pécheurs…
Et alors comment aimeriez-vous puisque vous n’êtes pas nourris par l’Amour lui-même?
Celui qui n’aime pas avec son cœur, cherchant ma sainte Volonté en tout instant, celui-là ne peut que dépérir, allant toujours plus loin dans le mal.
Aimer est partager sans cesse, avec le sourire, sous mon regard, aidant dans la bonne humeur et la sainte affection ceux qui sont sur votre chemin.» (MC9 64 – 24.04.07)

Amour des frères: mariage, vie consacrée
Marie: «Vois-tu, le mariage, comme la vie consacrée, est un chemin de sainteté pour apprendre à aimer Dieu en partageant avec ses frères. Il n’est pas bon que l’homme soit seul: Dieu vous a créés pour partager, soit par la vie communautaire, soit en fondant des foyers, soit en se mettant davantage au service des autres, pour les célibataires.
Celui qui veut adorer Dieu doit devenir amour pour ses frères, aidant de son mieux à rencontrer Dieu, davantage chaque jour. Cela se fait par le partage, la communication, le sourire, la fermeté parfois, et aussi l’espérance en la grâce de Dieu sans Lequel rien n’est possible.
Mais vois-tu, au ciel, il n’y a plus tous ces états de vie; frère, sœur, époux, célibataires – chacun est devenu amour et vit dans la communion des saints après avoir appris à aimer sur la terre, sur le chemin de sainteté que Dieu lui a proposé. Va, répands ce message d’amour pour tous les hommes de la terre qui rencontrent la difficulté dans leur état de vie. Que chacun mette Dieu en premier dans sa vie, et la grâce de Dieu sera là, pour tous.» (MC9 47 – 05.01.07)