Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Vacances d'été

du 25 juillet
au 16 août 2022

La librairie en ligne fonctionne normalement durant cette période.
Les commandes reçues après le 21 juillet
seront expédiées
dès le 19 août.
Bel été à tous!

Newsletter

Pour être informé des nouveautés - des offres spéciales - des promotions, inscrivez-vous à notre lettre d'information!

 

 

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Ce sont les jours qui précèdent l’Avènement du Seigneur

Vassula - La Vraie Vie en Dieu

Parmi les nombreux messages de La Vraie Vie en Dieu qui nous ont été donnés durant toutes ces années, j’ai rapidement passé en revue certains d’entre eux qui semblent prophétiser ce qui arrive de nos jours avec le COVID-19.

Alors que j’écrivais cet article, j’ai ouvert le livre La Vraie Vie en Dieu au hasard et mes yeux sont tombés sur ce passage du 23 septembre 1991 où c’est le Père éternel qui parle:
“Que vois-tu, ma fille?
– La Sainte Face de ton Fils, ravagée par la souffrance; son Visage est comme sur le saint Suaire.
– N’est-ce pas une raison suffisante pour aller de l’avant et pour sacrifier un petit peu de ton temps et de ton énergie? Regarde encore, ma fille… que vois-tu maintenant, Vassula?
– Je vois quelque chose comme un doux nuage rouge remplissant le ciel, planant au-dessus de nous et se déplaçant maintenant comme de la brume et emplissant de plus en plus le ciel; il se déplace doucement mais progressivement.
– Ecris: comme l’aurore, il se déploie à travers les montagnes une vaste et puissante armée, telle qu’il n’en a jamais été vue auparavant, telle qu’il n’y en aura jamais plus jusqu’aux âges les plus lointains (Jl 2,2). Oui, cela est proche…
Et maintenant, que vois-tu, Vassula?
– Des torches humaines vivantes (…).”
Alors que la pandémie échappe à tout contrôle, elle est également en train de ruiner l’économie. Dans le livre «Le Ciel existe mais l’enfer aussi», j’écrivais à la page 250: «La crise économique est un autre grand signe donné à l’humanité. Le Dieu Tout-Puissant est en train d’écraser Mammon, qui représente le dieu de l’argent devant qui le monde s’est prosterné très bas en adoration, amenant l’égoïsme, les guerres et la méchanceté dans les cœurs, au lieu de l’amour de Dieu.»
L’Eglise enseigne que Dieu peut tirer le bien du mal; peut-être est-ce pour nous rendre conscients que, sans la présence de Dieu dans notre vie, la richesse seule ne suffit pas à nous rendre heureux. C’est comme si Dieu nous permettait de passer le Carême en subissant un grand jeûne, en subissant une abstinence mondiale! Peut-être que Dieu nous demande de cesser de vivre comme nous vivions auparavant. Peut-être essaie-t-il de remettre les choses en ordre et d’ajuster les échelles de comparaison, par exemple en nous disant que notre santé compte plus que la santé de l’économie; que prendre soin les uns des autres en temps de crise est plus précieux et plus noble, aux yeux de Dieu, que d’amasser des trésors terrestres. La nature est déjà en train de guérir; le ciel semble enfin «respirer»; l’air est plus pur, il n’y a plus autant de pollution.
L’amour de Dieu pour nous protéger est au-delà de la compréhension humaine;
Il nous rassure dans son message du 6 mai 1992, dans lequel Il révèle:
«Aujourd’hui, Satan vomit toute sa haine sur la terre; dans sa rage, il déchire et bouleverse des contrées entières, il détruit et amène désastre après désastre, mais avec grande puissance, ma main rebâtira tout ce qu’il a démoli.»
Ce qui est important, c’est que nous admettions que nous sommes pécheurs et que nous nous repentions vraiment… Deuxièmement, nous ne devrions pas avoir peur. Si nous avons été proches de notre sainte Mère et de Jésus, nous n’avons rien à craindre.
Il est à constater que personne ne s’attendait à ce que la vague de cette pandémie couvre le monde entier si rapidement, se propageant dans toutes les nations! C’est comme si Satan vomissait sur nous son poison mortel, comme Jésus l’a dit le 6 mai 1992. Satan nous hait!
Mais Jésus nous a mis en garde à plusieurs reprises pendant toutes ces années, que Satan prépare un grand holocauste pour nous détruire et que ce mal invisible rampera sur nous comme un voleur, de façon inattendue; il s’est glissé sur nous en silence, comme un serpent, parce que nous avions nos portes grandes ouvertes, permettant au mal d’entrer. Dieu ne voulait pas que ce mal nous arrive.
Si les gens continuent à se rebeller contre Dieu après que cette pandémie s’est épuisée, le Seigneur nous a prévenus qu’un Feu de soufre tombera d’en haut sur nous après qu’Il nous aura donné un dernier grand Avertissement. Nous attirerons d’en haut la Justice de Dieu. Vous souvenez-vous de Ninive? Nous sommes une Ninive moderne, mais pas tout à fait, parce qu’au moins le roi de Ninive, quand il a été averti, a immédiatement pris des mesures et a jeûné et a ordonné que tous jeûnent y compris les animaux, et il s’est vêtu de toile de sac, se repentant; c’est pourquoi Dieu a renoncé au châtiment annoncé.
J’invite les gens de bonne foi à prier pour ceux qui n’écoutent pas, parce que le grand Avertissement sera l’un des derniers avertissements, avant le grand Châtiment de Feu. Lorsque viendra le Châtiment de Feu, la terre tremblera et sortira de son axe. En conséquence, même la gravité de la terre semblera changer. Pour les quelques-uns qui resteront (cela dépend de nous, si plus de gens se convertissent et retournent à Dieu), le monde jouira enfin d’une période de paix. Allons-nous L’écouter cette fois? Allons-nous enfin prendre au sérieux ses messages de La Vraie Vie en Dieu? Voici les propres paroles du Christ:
18 février 1993
«Par ma Coupe de Justice, je vous ferai ressembler à des serpents, à des vipères; je vous ferai ramper sur le ventre et manger la poussière en ces jours d’obscurité. […] Lorsque vous entendrez le fracas du tonnerre et les éclairs de la foudre, sachez que l’Heure de ma Justice est arrivée; la terre sera secouée et, comme une étoile filante, elle vacillera de sa place, extirpant de leur place les montagnes et les îles; des nations entières seront annihilées; le ciel disparaîtra comme on roule un parchemin.»
«Je vous ferai ramper sur le ventre», semble exprimer que la gravité terrestre semblera avoir changé durant quelques instants après un grand tremblement de terre.
J’ajoute ci-dessous un message donné par notre sainte Mère, où elle nous explique comment le mal attire le mal:
15 mai 1990
«La Paix soit avec vous, enfants. Moi votre sainte Mère, je vous prépare à rencontrer le Seigneur;
Je vous éduque dans votre croissance spirituelle; Je vous couvre de grâces pour vous aider et vous encourager; prenez conscience que ce sont des jours spéciaux que vous vivez en votre temps; ce sont les jours qui précèdent l’Avènement du Seigneur; ils sont l’ouverture du Chemin où le Seigneur viendra; ces jours sont une préparation à la descente de votre Roi; priez afin que tout le monde soit prêt; priez avec ferveur, mes petits enfants, pour ces âmes qui refusent d’entendre et refusent de voir; priez de cette manière votre Père qui est au ciel:
Père tout miséricordieux, fais que ceux qui ont beau entendre mais ne comprennent jamais entendent cette fois ta Voix et comprennent que c’est toi le Saint des Saints.

Ouvre les yeux de ceux qui ont beau regarder mais ne perçoivent jamais, pour que cette fois ils voient de leurs yeux ta sainte Face et ta Gloire; pose ton Doigt sur leur cœur, afin que leur cœur s’ouvre et comprenne ta fidélité; je te prie pour te demander toutes ces choses, Père Juste, afin que toutes les nations se convertissent et soient guéries par les Plaies de ton Fils Bien-Aimé Jésus-Christ. Amen.
Demandez au Père de pardonner aux âmes obstinées qui refusent d’entendre et de voir; le Père est Tout-Miséricordieux et il veillera sur tous ses enfants; oui, petits, pour Dieu, vous êtes de l’encens quand vous priez pour le salut de vos frères; plus vos prières sont ferventes et plus elles deviennent puissantes.
Remerciez le Seigneur qui vous a appelés et, par sa grâce, vous a fait entendre son appel; alors, priez pour ceux qui refusent d’entendre.
Le temps presse et beaucoup sont encore inconscients, et dans un profond sommeil; les jours fuient et mon Cœur plonge dans un profond chagrin quand je regarde d’en haut la jeunesse d’aujourd’hui; l’amour manque… mais ils n’ont jamais connu l’amour non plus; beaucoup d’entre eux n’ont même jamais reçu la chaleur ou l’amour de leur mère, puisqu’elle n’en avait point à donner; le monde s’est refroidi, d’un froid glacial, et les parents se tournent l’un contre l’autre; l’enfant se tourne contre ses parents par manque d’amour; la mère refuse les supplications d’amour de l’enfant; le monde est mort à l’amour; il gît dans une profonde obscurité, parce que la haine, la cupidité et l’égoïsme dominent la terre entière jusqu’à ses entrailles.

Je suis bouleversée par des scènes terribles, par l’iniquité de ce monde ténébreux et par l’apostasie qui a pénétré dans le sanctuaire-même. Les désastres, la famine, les afflictions, la guerre et les fléaux, tout cela est attiré par vous; tout ce qui vient de la terre retourne à la terre; la terre est en train de s’autodétruire et ce n’est pas Dieu qui vous envoie tous ces désastres, comme beaucoup d’entre vous ont tendance à le croire; Dieu est Juste et Tout-Miséricordieux, mais le mal attire le mal.
Priez intensément, priez avec votre cœur pour la conversion et le salut de votre époque. Mes enfants, priez avec moi; j’ai besoin de vos prières; priez et je les offrirai à Dieu. Je vous assure que je suis avec vous où que vous alliez; je ne vous abandonne jamais, vous qui êtes mes enfants; Je vous bénis tous.»
Et ainsi parle le Seigneur:

«Mon Saint-Esprit rassemblera les estropiés et ramènera ensemble ceux qui ont été égarés; ils seront greffés sur moi, pour honorer à nouveau mon saint Nom et restaurer mon Royaume sur terre. […] Alors qu’as-tu à craindre? Je suis avec toi…» (28.12/1993).
Le Père Joseph L. Iannuzzi a également fait part de son intuition. Voici ce qu’il a écrit:
«Comme au temps des Egyptiens, Dieu envoie des fléaux qui durent plusieurs mois pour les faire renoncer à leurs faux dieux et leur rappeler que lui seul est Dieu; donc dans ces derniers mois, il a enlevé les faux dieux que nous adorons. Il est étrange qu’avec ce virus, qui est un mal, mais que Dieu permet, nous assistions à la fermeture de tous les lieux de divertissement, théâtres, stades, centres civils et entreprises commerciales. Peut-être cet événement est-il destiné à nous ramener à Dieu qui nous révèle, dans La Vraie Vie en Dieu, le message suivant:
«Rassemble les gens et dis-leur: sans votre repentir et sans sincérité dans votre prière, ce mal durera plus longtemps que vous ne le pensez; tournez-vous vers moi, votre Dieu, et repentez-vous; une prière sincère et universelle doit m’atteindre, moi votre Dieu; le jeûne chassera les démons; tout sacrifice m’est acceptable; rejetez votre esprit léthargique et renoncez à vos mauvaises voies, et faites la paix avec moi votre Dieu; faites-moi entendre: «Seigneur, aie pitié de moi, pécheur!» et je montrerai de la compassion; et Je ferai pleuvoir des bénédictions sur vous tous; venez, n’ayez pas peur; J’écoute… Ic» (13.03.2020)
Peut-être que ce qui compte le plus n’est pas un vaccin, mais peut-être Dieu permet-il ce confinement simplement pour nous détacher des distractions du monde, afin qu’Il puisse nous ouvrir à la découverte, pendant le Carême, d’un renouveau intérieur personnel, en nous concentrant sur la seule réalité au monde qui compte vraiment: Jésus.»

Vassula, 28 mars 2020

Per Rydèn, naissance au ciel
Nous apprenons que le mari de Vassula, Per Rydén, a rejoint la maison du Père le 15 juillet 2021. Les funérailles ont eu lieu le 17 juillet à Rhodes au cimetière Taxiarchis. Nous présentons toutes nos condoléances à Vassula, à sa famille et aux amis. Que le Seigneur l’accueille en sa Maison et lui offre le bonheur de contempler Sa Face pour l’éternité!
La rédaction de Stella Maris.

Mots-clés