Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Catalogue de Noël

Recevez mon pardon…

«Notre monde a perdu le sens du péché parce qu’il a perdu le sens de Dieu» (saint Jean Paul II)

Le pape François, a rappelé que la meilleure manière de bien bénéficier des grâces en cette année jubilaire de la Miséricorde, c’est de pratiquer le sacrement du pardon. A travers Fille du Soleil, le Seigneur a concocté pour ses frères et ses amis comme pour les plus grands pécheurs, un petit recueil sur ce sacrement de la miséricorde. Il est paru récemment au Parvis. C’est en quelque sorte le pendant du premier livre: Mon plus beau cadeau, l’Eucharistie. Les deux sacrements de la vraie vie quotidienne en Dieu.

Extraits:
Jésus: «Reconnaissez-vous pécheurs, j’aime l’humilité, soyez convaincus que rien ne m’est impossible… Ne laissez aucune place à mon adversaire, il vous vole votre liberté. Mes petits, ma force, je vous l’ai donnée à votre baptême, vous l’avez offerte au prince des ténèbres! Mes enfants, avec quelle puissance extraordinaire, vous avez laissé s’installer l’ivraie qui s’étend jour après jour sur votre âme… avec quelle force vous entretenez vos faiblesses et vos péchés. Tout dépend de vous! Je vous ai donné ma force, mettez-la dorénavant au service de Celui qui veut votre bien, utilisez-la à bon escient, ne reculez devant aucun sacrifice, soyez toujours prêts à évaluer les conséquences de ce que vous faites à court et long terme. Ne dites pas “je n’y arriverai pas.” Soyez maître de vous même, je suis en vous ou à côté de vous, ne me laissez plus seul, ne laissez plus à Satan le droit de faire de vous ses esclaves sans dignité aucune, vous laissant tomber dans toutes les tentations qui engendrent toutes sortes de maux. N’écoutez plus celui qui veut votre perte, tous les bonheurs sont en vous, relevez-vous! Arrêtez donc de vous plaindre, soyez fermes dans vos décisions… Ne donnez plus vos perles aux pourceaux! Fuyez toutes sortes d’esclavages, n’étouffez pas le Soleil de Vie qui est en vous. J’ai vaincu le mal, je vous donne la force de le vaincre aussi. Sortez de vos tombeaux, l’Amour est plus fort que le mal, croyez en moi! Rejetez tout ce qui est sciences occultes et divinatoires, par ce procédé vous ouvrez les portes des demeures du mal et aggravez la situation. Faites pénitence, jeûnez, tout sacrifice nuit à mon adversaire. Par mes sacrements reçus fréquemment, ma force s’accroît en vous, je suis toujours avec vous dans votre combat pour la liberté…
Ma fille, le péché dénature ce qui est beau, il fait éclore les maladies (principalement les maladies spirituelles), il est un cancer pour l’âme. Semblable à la gangrène, son impact est terrifiant. Le péché est l’antidote de l’amour, il paralyse la grâce d’aimer dont je vous ai fortifiés, l’âme pécheresse attire les anges du mal qui se réconfortent auprès d’elle, en elle et la poussent à vouloir les satisfaire.
Allez trouver sans vergogne mes prêtres, avouez-leur vos fautes et ne péchez plus…
Si la confession est sincère et sans détour, avec une envie ferme de se corriger, lors de l’absolution, je verse mon Sang purificateur sur l’âme qui en ressort humiliée sans doute mais en grande paix. Ce qui compte à mes yeux, ce sont les efforts entrepris pour s’améliorer, chaque effort fait pour anéantir une faiblesse retient mon attention, j’ai versé mon Sang jusqu’à la dernière goutte pour chacun d’entre vous, je l’emploie dans ce sacrement pour vous racheter…»
La Vierge Marie: «Prenez l’habitude de vous confesser devant les ministres de mon Fils, seul à seul, faites-le souvent et gardez vos bonnes habitudes, ne vous contentez pas d’une confession générale une bonne fois pour toutes ou ne dites pas qu’il n’est pas nécessaire de se confesser dans la mesure où vous respectez les Dix Commandements, les péchés de moindre importance que vous commettez chaque jour s’accumulent et noircissent votre âme au quotidien. Venez vous laver régulièrement dans le Sang de l’Agneau divin en ayant constamment le désir de vous améliorer chaque jour davantage.»

Recevez mon pardon et marchez dans ma lumière