Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Catalogue de Noël

Gemmothérapie (4e partie)

Parvis Santé: Corps - Cœur - Esprit

Il y a quelque temps, nous vous avons déjà parlé de la gemmothérapie (Stella Maris 527-528-529). Voici la suite et fin de la présentation de ces produits naturels aux nombreux vertus.

Gemmopollen
Il est destiné aux personnes désirant lutter efficacement et naturellement contre toutes les allergies. Il aide à affronter sereinement la saison des pollens et à respirer en toute tranquilité.
Le bourgeon de bouleau pubescent (Betula pubescens) aide à renforcer les défenses immunitaires. Il exerce ainsi une action bénéfique pour tonifier le terrain, ce qui s’avère traditionnellement intéressant aux changements de saison, notamment au printemps. La sève de bouleau est un excellent draineur capable d’éliminer l’excès de graisse et de sucre dans l’organisme et aussi les cristaux de l’acide urique qui font tant souffrir les articulations en réduisant leur fonctionnement régulier.
Le bourgeon de cassis (Ribes nigrum) est considéré comme l’un des actifs principaux et incontournables de la gemmothérapie. Réputé par son action générale sur le terrain, il s’avère être l’un des bourgeons les plus polyvalents et adaptogènes. Sainte Hildegarde au XIIIe siècle attribuait au cassis, la vertu de bonifier l’action des autres plantes et autres condiments qui lui sont associés. Au XVIIIe siècle, on l’appelait l’élixir de vie. Le cassis a comme propriétés de désintoxiquer l’organisme et de le purifier de bien des excès de glucose ou de graisse qui surchargent les humeurs et les articulations.
Le hêtre (Fagus sylvatica) est un maître arbre de la forêt. Il manifeste de la densité, de la stabilité et un caractère d’invulnérabilité. La créosote, substance tirée du goudron issue de la distillation de son bois, a été utilisée par ses propriétés antiseptiques. On lui attribuait encore des propriétés astringentes, irritantes, narcotiques, odontalgiques (calmant dentaire) et escarotiques (contre les escarres). Par voie interne, on l’employait dans la dysenterie, la diarrhée, la tuberculose et les maladies respiratoires, le choléra, la blennorragie et les autres affections du même genre, les nausées, les vomissements des hystériques et le mal de mer.
On a découvert en cosmétique les vertus des bourgeons de hêtre et avec le bouleau, le chêne et l’olivier, le hêtre fait partie des 4 piliers de la sagesse médicale naturelle.

Gemmosommeil
Il réunit les macérats-mères des bourgeons de trois arbres: le tilleul, le bouleau et l’olivier. Il aide à la préparation des nuits douces et paisibles.
Le tilleul (Tilia tomentosa) est un arbre bien connu de la pharmacopée familiale pour les vertus de ses fleurs. Les infusions de tilleul ou les bains calment les enfants. L’atmosphère paisible de son voisinage invite les personnes sensibles à la quiétude. En usage interne, la fleur de tilleul agit dans les troubles nerveux. Elle diminue les spasmes, les palpitations, les maux de tête, les tensions, les angoisses, l’anxiété, la fatigue et l’insomnie. Elle favorise l’endormissement et le sommeil. La fleur de tilleul agit aussi sur les troubles digestifs: elle diminue les spasmes et les troubles liés au stress. Concernant les troubles ORL, elle traite le rhume, diminue les sécrétions nasales et est recommandée pour faire tomber la fièvre. La fleur de tilleul est aussi proposée dans un traitement de long terme contre l’hypertension quand elle est associée à l’artériosclérose. On la conseille aussi contre la crise de goutte et le rhumatisme aigu. En usage externe, la fleur de tilleul agit en dermatologie en cas de démangeaisons cutanées, crevasses et gerçures.
Les vertus du bouleau (Betula pubescens) sont proclamées depuis le Moyen Age. Toutes les populations du nord et de l’est de l’Europe ont fait de sa sève un élixir de vie et une cure de printemps très prisée. C’est un arbre qui diffuse de l’harmonie et inspire une subtile et indicible atmosphère d’accueil et de réconciliation avec la vie. La sève de bouleau est un remède contre le rhume, c’est un dépuratif pour soigner les éruptions cutanées et la dartre. La sève de bouleau soigne aussi l’insuffisance urinaire, l’hydropisie, le rhumatisme, l’arthrite, la goutte et l’obésité. L’écorce soigne les fièvres intermittentes. Les bourgeons de bouleau servent à soigner l’engorgement des ganglions lymphatiques. La sève de bouleau possède également un effet analgésique interne comme externe et ceci serait dû à son salicylate de méthyle, substance proche de l’acide acétylsalicylique. C’est un arbre très fort, son écorce fine cache un bois très résistant. Cet arbre est un pionnier des terrains en voie d’assèchement et c’est la première espèce à conquérir les espaces après les cataclysmes naturels technologiques et climatiques. Ce qui témoigne de son potentiel énergétique.
L’olivier (Olea europaea) est un arbre millénaire nous reliant à nos racines les plus profondes. Il est le symbole universel de la paix. Il s’adapte très bien aux différents sols des régions où il est ancré. La feuille d’olivier a un pouvoir diurétique, hypotenseur. Elle a aussi une action antidiabétique et des propriétés anti-oxydantes.
On pourra associer Gemmosommeil à Cap-Sérénité qui est un calmant et favorise le sommeil réparateur et à Omega-3 (34/24) qui agit sur les fonctions cérébrales et visuelles et renforce l’action de Gemmosommeil.

Gemmoveineux
Il exerce un effet tonifiant sur la circulation. Il participe au bon état des veines et aide à soulager la sensation de jambes lourdes.
Le bourgeon de châtaignier (Castanea sativa) soutient et fortifie la circulation. L’usage traditionnel en fait un tonique veineux particulièrement recommandé pour les membres inférieurs. Il aide à soulager la sensation de jambes lourdes. Il contribue à maîtriser le taux de cholestérol. Le macérat glycériné de châtaigne agit sur la cellulite et les œdèmes.
L’aulne (Alnus glutinosa) contient un bois imputrescible qui maintient les berges et qui reçoit des cours d’eau son apport en eau. Ses bourgeons, couleur violette, contribuent à une circulation sanguine normale en relation avec les performances cérébrales et une activité cognitive optimale. Les bourgeons d’aulne sont anti-inflammatoires traitant l’arthrite, les phlébites, les rhumatismes, l’ostéomyélite et l’ostéoporose. Ils agissent dans les troubles circulatoires: ils fluidifient le sang réduisant sa viscosité, activent la circulation sanguine et cérébrale. Ils se montrent efficaces en cas de jambes lourdes, de thromboses, de phlébites, de varices… Ils calment rapidement les migraines liées aux troubles circulatoires. Les bourgeons d’aulne sont un stimulant intellectuel grâce à leurs propriétés circulatoires facilitant la mémoire et la concentration. L’aulne prévient également la démence sénile. Les bourgeons d’aulne préviennent les maladies cardio-vasculaires grâce à son action circulatoire et anti-inflammatoire. Les bourgeons d’aulne agissent sur les troubles gastriques; ils drainent l’estomac et luttent contre les inflammations. Ils sont recommandés pour les gastrites, les ulcères, la gastro-entérite l’inflammation intestinale. Ils peuvent aussi soulager certains symptômes comme la diarrhée et les coliques. En dermatologie, les bourgeons d’aulne agissent positivement sur les urticaires chroniques, les dermatites, l’eczéma, le psoriasis, l’acné, la couperose.
Le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum) brille par sa floraison illuminant les allées de nos parcs et les places de nos villages. Ses bourgeons sont riches en flavonoïdes. Les bourgeons de marron d’Inde traitent l’insuffisance veineuse. Ils préviennent les varices. Ils diminuent la rétention d’eau et évitent la cellulite. Ils évitent la couperose et atténuent les cernes.
L’airelle (Vaccinium vitis-idaea) est riche en silice et de ce fait renforce les structures tissulaires. C’est le bourgeon idéal des hommes et femmes de plus de 40 ans. Il stimule le système hormonal féminin lors de la ménopause; il facilite l’assimilation du calcium luttant contre l’ostéoporose; il est un draineur et désinfectant du système digestif luttant contre la constipation chronique; il a un action diurétique et c’est un draineur de la vessie éliminant les calculs rénaux, agissant sur les néphrites et la prostate; c’est aussi un remède contre la polyarthrite chronique évolutive.
Gemmoveineux est recommandé aux personnes ayant besoin de retrouver une circulation de retour plus fluide et tonique ainsi que des jambes décongestionnées et plus légères. Il convient bien à l’approche de l’été. On peut l’associer à Huile de krill et à Collagène-2SH pour augmenter son efficacité dans l’organisme.

Père François Zannini, naturopathe