Mon compte


Créer un compte

Micheline Boisvert

Micheline Boisvert

Je suis née en 1952 dans une famille modeste. Mes parents étant pauvres j’ai dû commencer à travailler très jeune pour aider ma mère. Dans mon cœur j’ai toujours cru en Dieu. Malgré les grandes difficultés que j’ai vécues depuis mon enfance, j’ai toujours été à sa recherche. En ne recevant pas les sacrements, j’étais vouée à vivre une grande solitude intérieure, mais le Seigneur connaissait mon cœur et la confiance que j’ai toujours eue envers Lui. Aussi, pendant cette période de ma vie, je n’ai jamais cessé de Lui demander de l’aide, malgré ma grande ignorance. Au début du mois de juin 1990, ma vie a soudainement basculé. Moi qui n’avais jamais été malade auparavant, je fus soudainement foudroyée par une crise aiguë de sclérose en plaques. Mon corps était tout brisé, mes jambes ne bougeaient plus, mes intestins ne fonctionnaient plus, mes poumons et ma vue étaient affaiblis. Il restait très peu de vie dans mon corps. Tout cela était accompagné de douleurs très intenses. Je sentais intérieurement qu’il ne me restait pas beaucoup de temps à vivre. A ce moment-là, mon fils avait seize ans, et lorsqu’il est venu me voir à l’hôpital, en me regardant au pied de mon lit, il a eu beaucoup de difficulté à accepter ce que je vivais. J’avais perdu beaucoup de poids et je sentais mon système nerveux détérioré dans tout mon corps. Je vivais un vrai martyre. Les médecins m’ont alors dit que je ne guérirais jamais et que je serais incapable de travailler pour le reste de ma vie.

Sur mon lit d’hôpital, j’ai demandé à Dieu de me laisser la vie, car mon fils n’était pas prêt à vivre cette épreuve. Je Lui ai alors dit que tout le reste de ma vie je voulais vivre uniquement pour Lui et pour mon fils. A ce moment-là j’ai réalisé que le Seigneur me faisait faire l’offrande de toute ma vie, mais je n’avais aucune idée de quelle façon Il agirait. C’est dans cette grande misère que le Seigneur est venu me visiter. Cela fait déjà dix années. Aujourd’hui, mes jambes et tout mon corps fonctionnent bien. Pendant ces dix années de purification, Il m’a accordé la grâce de faire de moi un cœur brûlant de son amour, et Il m’a unie à sa toute-puissance eucharistique et à la grande mission de son Cœur d’Accueil. Ces quelques lignes représentent un bref résumé d’une période de ma vie qui a été l’ouverture à l’amour de Dieu. Un jour viendra où le Seigneur me fera ouvrir toutes les pages du livre de ma vie pour aider tous mes frères et sœurs, afin de leur faire connaître la grandeur de sa miséricorde et de son amour pour chacun de nous. Pour vous tous qui lirez ces quelques lignes, je demande à l’Esprit-Saint d’ouvrir votre cœur à la toute-puissance de compassion de Jésus. A vous qui vivez de grandes difficultés, à vous qui criez à l’aide, je veux vous dire: «Faites confiance et espérez de tout votre cœur, car le Seigneur vous accordera ses grâces.» Moi que le Père du Ciel appelle la «petite innocente du Bon Dieu», je vous dis que je prie pour vous de tout mon cœur, car je connais les souffrances qui sont causées par vos blessures. Le Seigneur m’a permis de ressentir les états d’âme de mes frères et sœurs — et combien ces souffrances sont pénibles pour vous. Je désire unir ma prière à tous ceux qui souffrent, et c’est pourquoi je vous dépose dans le Cœur d’Accueil de Jésus, afin qu’Il vienne tout accueillir avec vous. Ne cessez jamais d’espérer en son amour, et n’oubliez jamais que vous n’êtes pas seuls. Ma prière est toujours unie à celle de Jésus et de Marie et de tous les saints du Ciel, et ensemble nous prions pour vous.

Micheline Boisvert